lueur d’espoir …

Une lueur d’espoir
Brille dans tes yeux couleur du soir,
Il faut toujours y croire
Pour ne pas se perdre dans le noir.

Une vie tout en couleur,
Un soupçon de bonheur,
Envolée une histoire?
Il faut attendre son heure…

Des amours naissantes,
Des princesses charmantes,
Une famille, des enfants,
Ton avenir, le temps…

Une lueur d’espoir
Brille dans tes yeux couleur du soir,
Il faut toujours y croire
Pour ne pas se perdre dans le noir.

…Il suffit juste d’y croire
Pour que la Vie devienne un conte de fées



PANETTONE ….

J’ai trouvé ce que j’allais faire samedi !!

 

Ingrédients :

  • 600g de farine
  • 150g de raisins de Corinthe
  • 100g de sucre en poudre
  • 100g de fruits confits ou de fruits secs de votre choix
  • 200g de beurre fondu
  • 100g d’amandes effilées
  • 12cl de lait
  • 3 oeufs
  • une pincée de sel
  • 1 zeste de citron
  • 30g de levure de boulanger

temps de préparation: temps de préparation: plus d'une heure   difficulté: expert

PANETTONE .... help Aide à la préparation

Préparation de la recette

Bien entendu, il existe une variété extraordinaire de recettes de Panettone en Italie.
Chaque famille a développé la sienne au fil des années.
Les recettes les plus élaborées prévoient une élaboration de la pâte en deux fois.
Une première levée la veille, puis une seconde le jour de la cuisson.
Les spécialistes prévoient un pétrissage de la pâte au moins 50mn à la main.
Les plus modernes utilisent une machine à pain aussi bien pour pétrir que pour faire lever la pâte.

Faites tiédir le lait.
Hors du feu, faites-y fondre la levure de boulanger et 250g de farine.
Remuez et laissez reposer 25 à 30 mn pour faire lever.

Sur le plan de travail, posez le reste de la farine en formant une fontaine.
Incorporez successivement au centre le beurre fondu, le sel, le sucre en poudre et les oeufs un par un.
Puis ajoutez la préparation lait, farine levure.
Travaillez bien cette pâte un bon moment en la pétrissant pour lui donner toute sa souplesse.
Ajoutez ensuite les raisins secs, les fruits confits ou secs et les amandes.

Beurrez le moule à Panettone.
Formez une boule avec la pâte et placez-là au centre.
Dessiner une croix au milieu de la pâte, couvrez d’un ligne humide et laissez reposer au moins 3 heures dans un endroit sec et chaud pour que la pâte lève.

Préchauffez le four à 180°C.
Enduisez le dessus de la pâte de beurre fondu.
Enfournez pour 45mn.
Le Panettone est prêt lorsque la couleur est bien dorée.

je vous dirai si je l’ai réussi , normalement ça marche !!!



souriez svp !!!

Si Microsoft inventait un truc qui ne se plante pas, ça serait un clou !

Si tu téléphones à une voyante et qu’elle ne décroche pas avant que ça sonne, raccroche.

Aller doucement n’empêche pas d’arriver.

Dans la vie il ne faut pas s’en faire, jamais personne n’en est sorti vivant.

L’avantage des lettres anonymes c’est qu’on n’est pas obligé d’y répondre .

Pour voir dans le noir pas besoin d’être une lumière ….



progrés !….

Dans des hiers nos ancêtres se faisaient la guerre,
Au « quotidien » canon faisait pleuvoir la terre,
L’ombre de la faux de fer planait sans compromis,
Les promesses de la mer changeaient plus d’une vie.

« Aujourd’hui » pas grand chose a finalement changé,
Si ce n’est qu’on explore les bits, les kilos octets.
L’aspiration du bleu est devenue spatiale,
Mais le feu, l’élan vers l’ailleurs est le même au final !

Mais… moyens de communications sont diversifiés,
On discute aussi bien avec son voisin de palier
Qu’avec des âmes de l’autre bout de la ronde,
On peut aussi s’amuser à barioler la Joconde !

Le temps continue, nul ne sait où cela va mener,
On teste, on expérimente, on observe, on rectifie
On rencontre, on parle  , on aime , on rit aussi,
 Des amis, des amours , on ne se lasse jamais.

Les compteurs tournent, les écrans se modernisent,
Les moteurs rendent les fonctions automatiques à la mode,
Mais nous ne sommes pas une génération électronique en solde,
A côté des robots il y a des vies , des coeurs en assise…



rencontre ….

Il y a ceux qui seront toujours là pour toi
Qui te guident dans tes choix
Qu’ils soient bons ou pas
Ceux qui ne t’abandonneront pas

Il y a ceux qui te disaient  » Nous deux c’est pour la vie  »
Et puis finalement ils sont partis
Ils se croient tout permis
C’est tous des pourris !

Et puis il y a ceux que tu ne connais pas
Tu crois que jamais tu les rencontreras
Mais pourtant ils sont bien là
Et un jour tu leur parleras

Tu apprends à les connaître
Bête ça peut paraître
Mais vous avez plein de points communs
C’est comme si vous vous connaissiez depuis que vous êtes gamin

Au fil des jours tu t’accroches à eux
Ils ont beau venir du bout du monde
Ils arrivent quand même à te rendre heureux
Et tu te rends compte que tu ne peux plus te passer d’eux

Tu ne les verras sans doute jamais
Mais qui sait ?
Peut-être qu’un jour tu  rencontreras  l’inconnu
Et il sera comme tu l’as toujours voulu…



tic tac…. tic tac……

Le temps s’écoule,
Seconde, minute puis heure.
Inlassablement, sans heurts.
Jamais il ne s’affole,
Jamais il ne perd la tête,
Le temps.
Pourtant,
Ce qu’il peut passer vite
Quand on fait la fête.
Jamais il ne ralentit son élan,
Le temps.
Pourtant,
Ce qu’il peut durer
Quand on attend.



à une amie ….

Se le dire une fois de plus
Ou se le dire une fois de moins
Mais se le dire quand même
Se dire tout simplement je t’aime

A une maitresse, à une amie
A quelqu’un près de nous
Qui est là pour la vie
Cette personne avec qui on peut faire tout

Pas beaucoup de tristesse
Mais surtout beaucoup de tendresse
Où l’on se sent si fort
Et où l’on ne glisse pas, on tient encore

Le temps passe
Et quelques souvenirs s’effacent
Le temps des amours lointains
Par moment ceux-là, refont surface

On ne reste jamais de glace
Pour ceux qu’on a pu aimer
Un mot, un geste, un sourire
Pour qui, on est prèt à repartir.



génèse …..

Un jour, une vague a bouleversé ma vie,
Un jour, cette vague a renversé mon encrier
Et les petites taches d’encre ont roulé sur la feuille.
Elles se sont mises à danser, des farandoles,
Des rondes et des déliées,
Elles ont formé timidement des lettres,
Les lettres solitaires et apeurées
Ont formé des mots
Et ces mots à leur tour se sont associés !
Phrase solitaire, phrases solidaires
Paragraphe joyeux ou en colère
Ainsi le texte, mes textes sont nés…



texte ridicule ! quand les mots rencontrent le sexe ……

Dans mon corps la canicule
Emoi dans mes molécules
Affolées mes particules
Tremblements des corpuscules
Ca bouillonne se bouscule
Tu t’approches majuscule
Je crains pour mon matricule
Tu me dis viens mon Hercule
Lèche moi les auricules
Ta langue sur mes saccules
Caresse mon ventricule
Effeuille ma renoncule
J’y dresse mon pédoncule
Je te cueille tu bascules
Je presse ton monticule
Défriche ton karakul
On s’agite on gesticule
Ensemble on se véhicule
Nos corps se désarticulent
Ouverts tous les opercules
Tes mains sont des tentacules
Qui excitent mon spicule
Lui retirent sa cuculle
Sur lui tes fesses reculent
Et dans ton gîte à l’accul
Mon apex j’inocule
Dans ton sexe follicule
Ce fabuleux calicule
Tu exultes j’éjacule
De mon lait je t’immacule
Alors tu me dis circule
Y’a rien dans le binocule
Ce pénis est minuscule
Regardez ce radicule
Il est vraiment ridicule
Las, tu n’es plus mon Hercule
Je m’en vais au crépuscule.
Pardonne ces versicules
Je ne suis qu’un homoncule



hommes de plus de 40 ans !!! un peu de musique …..



1...45678...11

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog