rencontre ….

Il y a ceux qui seront toujours là pour toi
Qui te guident dans tes choix
Qu’ils soient bons ou pas
Ceux qui ne t’abandonneront pas

Il y a ceux qui te disaient  » Nous deux c’est pour la vie  »
Et puis finalement ils sont partis
Ils se croient tout permis
C’est tous des pourris !

Et puis il y a ceux que tu ne connais pas
Tu crois que jamais tu les rencontreras
Mais pourtant ils sont bien là
Et un jour tu leur parleras

Tu apprends à les connaître
Bête ça peut paraître
Mais vous avez plein de points communs
C’est comme si vous vous connaissiez depuis que vous êtes gamin

Au fil des jours tu t’accroches à eux
Ils ont beau venir du bout du monde
Ils arrivent quand même à te rendre heureux
Et tu te rends compte que tu ne peux plus te passer d’eux

Tu ne les verras sans doute jamais
Mais qui sait ?
Peut-être qu’un jour tu  rencontreras  l’inconnu
Et il sera comme tu l’as toujours voulu…



tic tac…. tic tac……

Le temps s’écoule,
Seconde, minute puis heure.
Inlassablement, sans heurts.
Jamais il ne s’affole,
Jamais il ne perd la tête,
Le temps.
Pourtant,
Ce qu’il peut passer vite
Quand on fait la fête.
Jamais il ne ralentit son élan,
Le temps.
Pourtant,
Ce qu’il peut durer
Quand on attend.



à une amie ….

Se le dire une fois de plus
Ou se le dire une fois de moins
Mais se le dire quand même
Se dire tout simplement je t’aime

A une maitresse, à une amie
A quelqu’un près de nous
Qui est là pour la vie
Cette personne avec qui on peut faire tout

Pas beaucoup de tristesse
Mais surtout beaucoup de tendresse
Où l’on se sent si fort
Et où l’on ne glisse pas, on tient encore

Le temps passe
Et quelques souvenirs s’effacent
Le temps des amours lointains
Par moment ceux-là, refont surface

On ne reste jamais de glace
Pour ceux qu’on a pu aimer
Un mot, un geste, un sourire
Pour qui, on est prèt à repartir.



génèse …..

Un jour, une vague a bouleversé ma vie,
Un jour, cette vague a renversé mon encrier
Et les petites taches d’encre ont roulé sur la feuille.
Elles se sont mises à danser, des farandoles,
Des rondes et des déliées,
Elles ont formé timidement des lettres,
Les lettres solitaires et apeurées
Ont formé des mots
Et ces mots à leur tour se sont associés !
Phrase solitaire, phrases solidaires
Paragraphe joyeux ou en colère
Ainsi le texte, mes textes sont nés…



texte ridicule ! quand les mots rencontrent le sexe ……

Dans mon corps la canicule
Emoi dans mes molécules
Affolées mes particules
Tremblements des corpuscules
Ca bouillonne se bouscule
Tu t’approches majuscule
Je crains pour mon matricule
Tu me dis viens mon Hercule
Lèche moi les auricules
Ta langue sur mes saccules
Caresse mon ventricule
Effeuille ma renoncule
J’y dresse mon pédoncule
Je te cueille tu bascules
Je presse ton monticule
Défriche ton karakul
On s’agite on gesticule
Ensemble on se véhicule
Nos corps se désarticulent
Ouverts tous les opercules
Tes mains sont des tentacules
Qui excitent mon spicule
Lui retirent sa cuculle
Sur lui tes fesses reculent
Et dans ton gîte à l’accul
Mon apex j’inocule
Dans ton sexe follicule
Ce fabuleux calicule
Tu exultes j’éjacule
De mon lait je t’immacule
Alors tu me dis circule
Y’a rien dans le binocule
Ce pénis est minuscule
Regardez ce radicule
Il est vraiment ridicule
Las, tu n’es plus mon Hercule
Je m’en vais au crépuscule.
Pardonne ces versicules
Je ne suis qu’un homoncule



hommes de plus de 40 ans !!! un peu de musique …..



citations !

un gentleman c’est quelqu’un qui sait jouer de la cornemuse et qui n’en joue pas ! ‘(desproges)

il est bon de vivre avec un archéologue , plus vous vieillissez plus il s’intéresse à vous! (agatha christie)

l’expérience est un peigne que la vie vous donne , quand vous êtes chauve. (blier)

une auto-stoppeuse est généralement  une femme jolie et court vêtue qui se trouve sur le bord de la route quand vous êtes avec votre femme . (w.allen) 



faisons l’amitié !

faisons l’amitié comme on fait l’amour

confiants, complices , plus forts chaque jour !

cherchons le plaisir , découvrons tout ,

un orgasme amical , une jouissance à nous !



poème court !

Si l’amour est un délit,
Nous serions tous les deux coupables
Moi de t’adorer, et toi d’être adorable



merci à christian !

un ami vient de m’envoyer ce texte :

 

Un jour, l’âne d’un fermier est tombé dans un puits. 
L’animal gémissait pitoyablement pendant des heures, et le fermier se demandait quoi faire. Finalement, il a décidé que l’animal était vieux et le puits devait disparaître de toute façon, ce n’était pas rentable  pour lui de récupérer l’âne.

Il a invité tous ses voisins à venir et à l’aider. 
Ils ont tous saisi une pelle et ont commencé à enterrer le puits.

Au début, l’âne a réalisé ce qui se produisait et se mit à crier terriblement. 
Puis, à la stupéfaction de chacun, il s’est tu.

Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement regardé dans le fond du puits et a été étonné de ce  qu’ila vu.

Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l’âne faisait quelque chose de stupéfiant. Il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus.

Pendant que les voisins du fermier continuaient à pelleter sur l’animal, il se secouait et montait dessus.

Bientôt, chacun a été stupéfié que l’âne soit hors du puits et se mit à trotter!’ 
La vie va essayer de  t’engloutir de toutes sortes d’ordures. Le truc pour se sortir du trou est de se secouer pour avancer.

Chacun de tes ennuis est une pierre qui permet de progresser. Nous pouvons sortir des puits les plus profonds en n’arrêtant jamais.. Il ne faut jamais  abandonner!

Secoue-toi et fonce!

Rappelle-toi, les cinq règles simples!  à ne jamais oublier, surtout dans les moments les  plus sombres.

Pour être heureux / heureuse :

1. Libère ton coeur de la haine. 
2 . Libère ton esprit des inquiétudes. 
3. Vis simplement. 
4. Donne plus. 
5. Attends moins.



123

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog